1980

Un spectacle à voir!

En compagnie du pianiste français Christophe Barthel, nous avons donné 65 représentations dans plusieurs villes du Québec (Québec, Montréal, Chicoutimi, Alma, Roberval et Hull) et de l’Ontario (Ottawa) avec un spectacle intitulé Serge Côté chante Vian/Brel. L’aventure s’est achevée par un passage à l’Emprise de l’Hôtel Clarendon, une scène alors très populaire dans le Vieux-Québec, du 21 mai au 15 juin.D’abord, Vian, avec son humour cinglant et politique, qui permet à Côté de se réchauffer, de se faire les cordes vocales à ce genre musical toujours en équilibre entre la poésie, la raillerie et la froide lucidité. (…) Puis, après quelques minutes d’entracte, Brel s’avance au-devant de la scène le verbe haut et l’image abondante. Côté y trouve la justesse de ton, la richesse des émotions contenues ou débridées qui animent les compositions du Belge disparu. Le geste est plus large que dans la première partie, l’interprétation plus colorée aussi, et la profondeur des textes portés par cette voix grave, pénétrante, va droit au coeur.

Marthe Lemery, Le Droit

One would almost have guessed that Serge Côté has been an actor before his singing debut. The theatrics in this Montreal based act are superb. Côté gives a fine show, almost a cabaret show, which could captivate both French and English audiences.

The Citizen, 15 mai 1980

© Photo et graphisme : Georges Dutil