Bruxelles Central

 
Bruxelles Central
au milieu de la gare
un clodo m’a tendu
le journal de la rue
j’ai pris mon billet
au guichet des départs
destination finale
l’aéroport de Montréal

je ne ramène rien
que les beaux souvenirs
que les éclats de rire
des amitiés nouvelles
Auderghem La Louvière
dans la belle lumière
d’un ciel tout bleu
plein de mystère

Bruxelles Central
melo sentimental
un jour je reviendrai
marcher dans ces couloirs perdus
et j’emporte avec moi
les millions de regards
qui ne font que passer
se croiser par hasard

Je n’oublie rien de rien
ni Tintin, ni Milou
ni tous les rendez-vous manqués
c’est un peu lâche
ni les petits matins
à monter dans le train
à suivre mon chemin dans la vie

Bruxelles Central
je suis ma bonne étoile
et je m’égare autant
qu’en emporte le vent
le chagrin des départs
l’humour au bord des larmes
ma folie qui désarme
à vif et sans retard

je ne sais plus très bien
si je repars, si je reviens
petit matin de Belgitude
en ce dernier refrain
où je vous tends la main
mon coeur s’emballe
et c’est déjà la fin

Paroles et musique : Serge Côté
© miroirsauvage.com  2009